[Vidéo] Des chênes de Chandelais pour restaurer Notre-Dame de Paris

15 Mar 2021

Dans les forêts naissent les cathédrales ! Les premiers chênes qui serviront à la restauration de la flèche de NotreDame de Paris ont été prélevés début mars en Sarthe et cette semaine en forêt de Chandelais au niveau de la commune déléguée du Guédeniau.

La restitution de la flèche de Viollet-le-Duc de la cathédrale Notre-Dame de Paris, dont l’ossature est entièrement en bois de chêne massif, et des charpentes du transept et de ses travées adjacentes nécessitent environ 1 000 chênes.

Pour ce faire, l’Etat offrira 325 arbres issus de ses forêts gérées par l’ONF, ce qui représente un don d’environ un million d’euros. Depuis la fin de semaine dernière, une vingtaine de chênes centenaires de la forêt de Chandelais sur la commune déléguée du Guédeniau ont été sélectionnés pour intégrer ce vaste programme de restauration.

« Leur identification, dans le cadre de la gestion durable des forêts, s’est déroulée de janvier à fin février, afin qu’ils puissent être récoltés d’ici la mi-mars, avant leur montée en sève, puis débardés et sciés. Les bois seront ensuite entreposés entre 12 et 18 mois pour atteindre un taux d’humidité de moins de 30%, avant d’être mis à la disposition des charpentiers », explique Manuel Huet, Technicien forestier territorial de l’ONF.