[Covid-19] Les personnels prioritaires de plus de 55 ans peuvent se faire vacciner

17 Avr 2021

Les personnels de 55 ans et plus, de l’Education nationale, de la petite enfance et des forces de sécurité intérieure pourront bénéficier ce dimanche 18 avril d’une première «opération de vaccination prioritaire».

Conformément aux annonces du Premier ministre, une campagne de vaccination ciblée commence ce week-end en Maine-et-Loire, à destination de professions particulièrement exposées au virus.

Sont éligibles à ce dispositif lorsqu’ils ont plus de 55 ans :

 les professeurs des écoles, collèges et lycées ;

 les ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) ;

 les AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap) ;

 les professionnels de la petite enfance – dont les assistants maternels ;

 les professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse et les professionnels de la
protection de l’enfance ;

 les policiers nationaux et municipaux, les gendarmes et les surveillants pénitentiaires ;

 les personnels techniques des collectivités intervenants dans les établissements scolaires;

 les douaniers.

Le vaccin utilisé sera de l’ASTRA ZENECA.

Parallèlement, ces professionnels pourront bien entendu aussi continuer, dans le cadre du droit commun, à se faire vacciner en ville, grâce à la mobilisation des médecins et des pharmaciens. Lorsqu’ils ont plus de 60 ans, ils sont également éligibles à la vaccination en centres de vaccination par Pfizer et Moderna.

Ces professionnels s’ajoutent à ceux de la santé et du secteur médico-social qui depuis la mi-janvier se font vacciner. En Maine-et-Loire, ils sont aujourd’hui 35 961 professionnels de santé et médicosociaux à avoir reçu une première injection de vaccin dont 10 685 avec du vaccin Astra Zeneca.

L’opération de vaccination de dimanche aura lieu au Centre du Doyenné, boulevard du Doyenné à Angers et sera réalisée par le personnel du SDIS. Les personnels prioritaires peuvent se présenter dimanche 18 avril sans rendez-vous de 9 heures à 17 heures. Les personnes doivent se munir d’une carte vitale et d’un justificatif professionnel attestant leur emploi.